Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • : Présenter la Bulgarie, mon pays d'accueil de façon objective et réaliste - Informer et encourager au tourisme dans ce pays.
  • Contact

Me contacter

Recherche

Ou suis-je ?

Archives

Bienvenue

 

Bienvenue sur le blog d'un émigré

Willkommen auf dem Blog eines Ausgewanderten

Добре дошли в блога на преселника

29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 23:08
Samedi 28 juin Sofia a inauguré sa première gay pride.

Des militants d'extrême droite ont attaqué la première Gay Pride organisée à Sofia samedi. Ils ont jeté des pierres, des bouteilles et un cocktail Molotov sur les manifestants pour les droits des homosexuels, mais une soixantaine d'entre eux ont été arrêtés, selon les autorités.

La police a déclaré avoir bloqué les extrémistes qui n'ont ainsi blessé personne sérieusement parmi les quelque 150 personnes qui défilaient.

L'homophobie est forte en Bulgarie, où la tenue de la première Gay Pride a rencontré une féroce opposition. La formation d'extrême droite de l'Union nationale bulgare avec son leader Boyan Rasate a appelé à la "résistance ouverte" et mené campagne contre la Gay Pride avec des affiches clamant: "Soyez intolérant, soyez normal". L'influente église chrétienne orthodoxe de Bulgarie estime que la Marche des fiertés devrait être interdite car elle nuit selon elle aux traditions chrétiennes du pays.

Le maire Boyko Borissov avait interdit la gay pride sur le parvis du NDK et son défilé sur le bd Vitocha.


Vidéo de la manifestation

Article en bulgare sur "Za Grada"


Le regroupement des manifestants (env. 150) sur le pont des amoureux derrière le NDK "Moi et ma famille
Nous sommes des mères des filles
 des pères des fils des frères et des soeurs"
Attention si tu détestes quelqu'un ça
pourrait être une personne que tu aimes
L'un des couples nationalistes parmi les provocateurs



Partager cet article

Repost 0

commentaires