Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • : Présenter la Bulgarie, mon pays d'accueil de façon objective et réaliste - Informer et encourager au tourisme dans ce pays.
  • Contact

Me contacter

Recherche

Ou suis-je ?

Archives

Bienvenue

 

Bienvenue sur le blog d'un émigré

Willkommen auf dem Blog eines Ausgewanderten

Добре дошли в блога на преселника

3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 00:00

La Bulgarie marque sa fête nationale


Aujourd’hui 3 mars, les Bulgares célèbrent leur fête nationale. Ils participent à des défilés et fleurissent les monuments érigés à la mémoire des volontaires bulgares et des soldats russes et roumains qui ont combattu dans la guerre russo-turque de 1877-1878. Cette date marque le rétablissement de l’Etat bulgare après cinq siècles de domination ottomane et concrétise le 129e anniversaire de la Libération de la Bulgarie. En ce jour en 1878 à San Stefano, non loin d’Istanbul on signait le traité préliminaire entre la Russie et l’Empire ottoman aux termes duquel la Bulgarie libérée était proclamée principauté autonome ayant son gouvernement et ses forces armées. Selon la tradition, le drapeau national a été hissé devant le monument au Soldat inconnu, marquant le coup d’envoi des solennités. A la cérémonie assistaient le chef de l’Etat Gueorgui Parvanov, le président du parlement Gueorgui Pirinski, des ministres, des députés, des dignitaires religieux, des diplomates suivi d'une commémoration religieuse en la cathédrale Nevski, présidée par le métropolite de Rousse, Neofit. Aux célébrations à Pleven, en Bulgarie du nord, où ont eu lieu les combats les plus longs et les plus durs pendant la guerre russo-turque assiste le premier ministre Serguei Stanichev. S’adressant au public, il a relevé que le 3 mars est une issue logique aux rêves multiséculaires du peuple bulgares de liberté, de renaissance, d'avancer sur son propre chemin dans la vie. Le premier ministre a indiqué que la guerre russo-turque jette les débuts de la nouvelle voie européenne de la Bulgarie. L’amabassadeur russe Anatoli Potapov a déclaré de son côté, que le traité de paix de San Stefano est la pierre angulaire de l’amitié entre la Bulgarie et la Russie.
 

Cérémonie de la levée du drapeau devant la tombe du soldat inconnu

(51Mo - 9mn30s)


célébration religieuse du 3 mars 2007 à la cathédrale Nevski de Sofia

(86Mo - 16mn30s)

Partager cet article

Repost 0

commentaires