Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • : Présenter la Bulgarie, mon pays d'accueil de façon objective et réaliste - Informer et encourager au tourisme dans ce pays.
  • Contact

Me contacter

Recherche

Ou suis-je ?

Archives

Bienvenue

 

Bienvenue sur le blog d'un émigré

Willkommen auf dem Blog eines Ausgewanderten

Добре дошли в блога на преселника

20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 17:11

Après "La Petite France", quartier de Strasbourg, voila que la Bulgarie a aussi "sa Petite France" !
En effet, un couple de français très dynamique, après douze ans d'expatriation dans les COM, a décidé de poser ses bagages en Bulgarie.
Installés à 15kms de Varna sur les bords de la Mer Noire, dans le paisible et joli village de Benkovski, leur grande demeure a ouvert des chambres d'hôtes qui vont contribuer à développer encore davantage le tourisme rural du pays.
Leur gîte rural porte le beau nom de "La Petite France".

La Petite France



2
010: "La Petite France" s'est agrandie avec l'adjonction d'un studio
La maison rénovée

Cuisine du studio
Cuisine et chambre du studio

Studio de la maison rénovée

Localisation de Benkovski

Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 22:58
Il y a tout juste 2 ans après mon accident de randonnée hivernale en montagne que j'ai repris mon courage à deux mains et ai à nouveau accompagné mes amies dans le massif du Vitocha. Pour conjurer le sort, le trajet a été sensiblement le même !
C'est sous un beau soleil que nous avons pris le bus qui nous a amené au pied du lift de Dragalevtsi. Nous avons préféré monter à pied plutôt que de le prendre. Environ 30cm de neige au départ pour nous retrouver quelque temps plus tard avec plus de 70cm dont quelques uns de neige fraiche. Une sympathque pause à Bai Krastyo avant de redescendre par Kikich au point de départ.
Une très belle randonnée sans dangers et beaucoup de monde en chemin.

DSC07812 DSC07813 
 petite pause en attendant les retardataires
 un vrai boulevard sous un soleil radieux
DSC07814   DSC07815
 DSC07820  DSC07823
 DSC07825  hija (refuge) Bai KrastyoDSC07834
 les 4 compagnes de randonnée
 s'amusent bien !
 DSC07831  DSC07840
 belle hauteur de neige
 des panneaux de balisage très récents
hiver2009-2010 7781

 hiver2009-2010 7789

coucou, souriez !

Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 15:14

Le jeudi 17 décembre en fin de matinée, dans la grande salle du NDK, a eu lieu la remise des diplômes de doctorat à 161 récipiendaires "promotion 2009". Après les discours d'usage de sommités médicales, du président de NOVARTIS, sponsor, un interlude musical et vocal, les 161 récipiendaires ont prêté serment avant d'aller sur la tribune un à un pour être félicité et recevoir leur diplôme de la part du recteur de l'académie médicale. La cérémonie s'est déroulée en présence d'une immense foule de parents, familles et amis très émus.

Le reportage de BTV:



Quelques photos de la cérémonie:

DSC07421

DSC07419


 
Avant la cérémonie on appelle les retardataires Un peu de stress bien sûr

DSC07422

DSC07431

Le staff des officiels lors de l'hymne national Les docteurs prêtent serment
  DSC07432
  DSC07433
Quelques uns des 161 docteurs
  DSC07442


DSC07448 


A la remise du diplôme avec les félicitations du recteur Un docteur et sa soeur très fiers en ce jour mémorable
  groupe 16   Page 38
Le groupe 16 des étudiants en médecine Quelques étudiants de ce groupe
 

hopitaux

 

A 2

  Les hopitaux de Sofia qui ont accueilli les internes durant leurs études
 
et qui offrent également des postes aux docteurs fraichement diplomés 




Repost 0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 00:03
Dans certains quartiers de Sofia c'est souvent Noël avant l'heure avec des "guirlandes" annuelles ! Sous un beau soleil automnal elles brillent et sont le reflet d'une informatisation galopante.

 



Mais quelques jours plus tard le paysage a changé avec l'arrivée d'une neige abondante (vive le réchauffement climatique !) et c'est là que ces guirlandes prennent toute leur valeur en "décorant" les quartiers ! et c'est super impressionnant; la preuve:

DSC07457  DSC07460
 DSC07458 DSC07459 
 DSC07461  DSC07462
 DSC07465 DSC07469 
 DSC07467  DSC07468
elle longent les trottoirs, traversent les rues en tous sens à croire que les fils soutiennent les poteaux !
 
 DSC07472  DSC07470
L'indicateur de "hauteur limitée"  
 DSC07471
DSC00987  
 DSC00988   8 mars - l'hiver revient en force avec une chute d'environ 40cm

 
  Il est évident qu'au printemps les oiseaux ont le choix du perchoir sans se bagarrer !
 
Repost 0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 23:37
De jour comme de nuit les Sofiotes aiment bien flâner dans les rues, faire du lêche vitrines, manger dans un petit restaurant sympa ou prendre juste un croissant, une patisserie, une portion de pizza
Dans un quartier en dehors du centre, dans un rayon de 200m vous trouverez de tout: depuis la supérette bien achalandée, le marché couvert fruits et légumes, les magasins de boissons, vins et spiritueux, les boucheries, les poissonneries, les patisseries, les échoppes de pain, croissants, la restauration rapide, les restaurants, alimentation pour animaux, le magasin bio, en passant par les magasins de vêtements, chaussures pour adultes et enfants, quincailleries, studio-photos, fleuristes, bijouteries, luminaires, rideaux et voilages, matériel sanitaire, matériaux de construction, carrelages, peintures, portes et fenêtres, matériel de cuisine, matériel de sport, téléphonie mobile, informatique et les services comme les banques, les salons de coiffure, de beauté, solarium, pharmacies, opticiens, garages, lavage voitures, vétérinaire, réparateurs de boilers, agences immobilières, montage de pneus, poste, clé-minute, couturières, pressing, assurances et même casinos, salles de jeu et...sex shop !
Tout cela confère à ce quartier une animation permanente jusque tard dans la nuit vu que la plupart de ces magasins sont ouverts jusqu'à 19 ou 20h ou même davantage pour certains
Voici en quelques images nocturnes une palette de ces enseignes.
Contrairement au centre ville joliment éclairé, vous noterez que Sofia se place bien dans les économies d'énergie: éclairage très spartiate surtout dans les petites rues ! Une lampe de poche n'est souvent pas à dédaigner, surtout par temps de pluie ou les inombrables flaques risquent de vous faire prendre de jolis bains de pieds !.


Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 21:47
Le chauffage en Bulgarie représente souvent une part importante dans un budget familial

La situation dans les campagnes


Dans une grand majorité des villages, le gaz étant inexistant, le mazout quasiment pas usité, les maisons sont chauffées au bois ou au charbon; très peu le sont à l'électricité

La situation dans la capitale Sofia
ou dans d'autres grandes villes

L'époque du communisme a mis l'accent sur le chauffage urbain. De nombreux immeubles sont reliés à ce système par des conduites souterraines ou aériennes isolées.




Une station par immeuble avec pompe et ballon de détente permet de répartir correctement l'eau chaude sanitaire et de chauffage dans l'ensemble de l'immeuble.



La particularité dans ces anciens immeubles est que les radiateurs des pièces des appartements sont approvisonnés individuellement par colonne reliant les étages




Par contre les nouveaux immeubles construits depuis une quinzaine d'années et reliés au chauffage urbain sont conçus différemment. Une colonne unique alimente chaque appartement des étages superposés par une "clarinette" sur laquelle sont raccordés la totalité des radiateurs.



Le grand avantage de ce type de raccordement est la possibilité de se désolidariser du chauffage urbain pour diverses raisons:
- les syndics de copropriété imposant rarement l'utilisation du chauffage urbain commun, certains propriétaires préfèrant se tourner vers des métrhodes de chauffe plus économique (bois, charbon, convecteurs, climatiseurs réversibles...)



la société de chauffage peut refuser l'ouverture du chauffage de l'immeuble

- dans les quartiers approvisionnés en gaz les propriétaires ont la possibilité de faire poser une chaudière à gaz individuelle.
- dans la négative les propriétaires ont également la possibilité de faire poser une chaudière électrique.


type de chaudière électrique fabriquée par l'université technique de Sofia et vendue ICI


Voici une chaudière électrique raccordée à la "clarinette"


à droite le nouveau raccordement de la "clarinette" à la chaudière électrique - à gauche le raccordement au chauffage urbain neutralisé
L'avantage de ce système individuel (gaz ou électrique) est un meilleur contrôle de la consommation donc de la facturation étant donné que le chauffage central urbain est comptabilisé sur des compteurs de calories posés sur chaque radiateur, système très aléatoire donc peu fiable !

Les autres systèmes de chauffage par énergie alternative (panneaux solaires, géothermie profonde, chaudières à granulés bois etc) font une entrée sur la pointe des pieds dans le pays et sont encore peu répandus.
Repost 0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 16:47

A 15 kms au Sud de Varna, en face de la plage de Priboï se trouve le tout nouvel hôtel *** ALBICIA (АЛБИЦИЯ) que j'ai surnommé "l'hôtel aux 100 nids"

En effet cet hôtel situé dans un écrin de verdure sauvage a une particularité: sa façade est parsemée d'inombrables nids d'hirondelles que les propriétaires ont décidé de préserver. Du lever du soleil au coucher c'est donc un ballet incessant d'hirondelles infatiguables venant nourrir leur progéniture en faisant la joie des passants et des pensionnaires de l'hôtel (un peu moins celle des employés au nettoyage !)

L'hôtel, de taille modeste, ouvert en juin 2009, a 18 chambres doubles et 2 appartements climatisées tout confort avec vue imprenable sur la mer. Un restaurant de 50 places, un parking privatif viennent agrémenter ce confort. WIFI dans l'hôtel. La plage est  à moins de 30m.
De belles forêts environnent cet hôtel, offrant d'agréables randonnées.
Seul inconvénient négligeable: le transport urbain en bus passe à 2.5kms de l'hôtel mais les propriétaires offrent, si nécessaire, un transport vers ou depuis Varna (gare, gare routière ou aéroport)

La plage, longue de quelques centaines de mètres est propre, agrémentée de parasols à louer (3lv/jour soit 1.5€) et permet le jet-ski, la pêche sous-marine. Elle est principalement fréquentée par les Varnaisiens et habitants des communes environnantes. Il y a aussi 2 petits restaurants de plage.

Remarque: Cette partie de côte reste l'une des seules, sur le rivage de la Mer Noire, demeurée relativement sauvage et préservée de la multiplicité des constructions c'est pourquoi je ne peux que recommander l'endroit aux vacanciers épris de calme, de verdure. Pas de boites de nuit ou casinos à proximité. Le magasin de ravitaillement le plus proche est à 3 kms.


 
 L'hôtel, sa pergola restaurant extérieur, la rue d'accès
 l'hôtel adossé à la montagne boisée
   
 quelques exemplaires des nombreux nids d'hirondelles
 la plage vue depuis la terrasse d'une chambre de l'hôtel
   
 les amoureux des oiseaux sont gâtés !
 l'hôtel vu depuis la plage
   
 le parking privatif de l'hôtel
 lever de soleil sur la Mer Noire depuis la terrasse supérieure de l'hôtel
   
 la plage et ses petits restaurants
 les pensionnaires ailés attendent leur pitance !
   
 au loin un bateau attend son tour pour entrer au port de Varna
 l'agréable restaurant de l'hôtel sous une pergola
   
 lever de soleil depuis la terrasse d'une chambre
 
   
 un jour de grosses vagues !
 



PANORAMAS à 180 et 360° des plages et environs de Fitchosa


Accès à l'hôtel depuis Varna




Coordonnées GPS de l'hôtel: N43 08.567 E27 56.369


Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 15:03

Lors de mon séjour vacances dans les environs de Varna j'ai eu le plaisir de pouvoir assister à la cérémonie très haute en couleurs de la fête nationale française et qui a eu lieu dans la cour du très beau musée archéologique de Varna. Après les hymnes français, bulgare et européen joués par la fanfare de l'équipage de l'Orion en escale à Varna, les discours de l'ambassadeur français Etienne de Poncins, du consul honoraire et du maire de Varna, les invités français et bulgares ont pu profiter du cocktail bien garni et largement arrosé offert par quelques sponsors locaux. Danses et chants ont agrémenté cette belle cérémonie. Le soleil était largement de la partie.


 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
Repost 0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 20:17

A 16kms de Varna, le long de la côte de Priboï - Fitchosa 18 "Potchivna baza" (littérallement bases de repos) se partagent le territoire. Ces "bungalows vacances" , la plupart issus de l'ére communiste, se composent en général d'une quinzaine de petits bungalows en bois (bungala en bulgare) plus ou moins entretenus, plus ou moins rénovés, sommairement équipés en général (1 ou 2 pièces, toilette douche, réfrigérateur, télé sattelite, WIFI (eh oui !), terrasse, rarement une climatisation). Certaines bases font de la restauration sommaire. La plupart sont très ombragées et se trouvent en pleine forêts très agréables.

Nous avons découvert l'une de ces bases en 2003 et 2005 et y sommes donc retournés cette année. RAISKI KAT est son nom. Très peu de choses avaient changé en 4 ans. La plage toute proche était toujours aussi sauvage, la mer toujours autant rocheuse, limpide mais peu praticable à cause des rochers. Les seules choses qui avaient disparu étaient la navette bus si pratique pour se rendre à Varna et le petit magasin d'alimentation tout proche. Ceci est un peu dommage car cela oblige les vacanciers à venir en voitures polluer cette belle région encore largement préservée.

 
 Les bungalows de Raiski Kat fraichement repeints
 Les bungalows sont accolés en rangées
   
 La chambre sommairement équipée et la terrasse
 Sous une pergola ombragée, le restaurant de la base
 
  
 Depuis la terrasse très ombragée on n'entend que le chant des grillons et, au lointain, le bruit des vagues.
 Ce mur à 15m du rivage, était, en 2005, un futur projet immobilier heureusement stoppé par la nouvelle législation de préservation du littoral.
   
 Sur la route côtière, la base voisine ROMANTIKA récemment rénovée
  Au bout de la rue côtière le bistrot DALIANA
   
 Malheureusement des campeurs ou pique-niqueurs sont peu respectueux de la beauté des lieux
 Le camping sauvage est très répandu sur ce littoral
   
  Les feux de barbecue ou même les feux ouverts sont très fréquents et présentent de gros risques d'incendie
 Des campeurs peu respectueux !!
   
   
   
 A quelques mètres du rivage ce site, retourné par les pelleteuses a heureusement été épargné du béton !
 Qu'elle honte ces dépots d'ordures laissés par des campeurs indélicats !
   
 Plage de Tchernomorets - les bulgares aiment bien avoir leur voiture à proximité !!
 Plage de Tchernomorets
Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 11:46

Voici, depuis quelques jours, la toute nouvelle piste cyclable longeant le Bd Totleben et Tsar Boris III entre le rond-point de Russki pametnik et le Bd Nicolas Petkov qui rejoint le périphérique soit la limite des quartiers Ovcha Koupel et Gorna Bania
D'une longueur totale de 5.5 kms c'est une piste macadamée avec un marquage médian jaune continu soit un côté pour les piétons et l'autre pour les cyclistes

Une excellente initiave de la ville qui, espérons-le, se multiplieront à Sofia car la circulation des deux roues y reste relativement dangereuse


 
Parallèle au Bd Tsar Boris III (route pavée) la piste cyclable avec les marquages bien voyants La piste deux roues traverse les carrefours
 
 Début de la piste côté Gorna Bania
 Début de la piste côté Russki pametnik



En rouge le tracé de toute la longueur de la piste

En 2011 une nouvelle piste, perpendiculaire à celle-ci, longue de 2kms entre le bd Tsar Boris et l'entrée du Yushen Park a été terminé.


Repost 0