Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • : Présenter la Bulgarie, mon pays d'accueil de façon objective et réaliste - Informer et encourager au tourisme dans ce pays.
  • Contact

Me contacter

Recherche

Ou suis-je ?

Archives

Bienvenue

 

Bienvenue sur le blog d'un émigré

Willkommen auf dem Blog eines Ausgewanderten

Добре дошли в блога на преселника

29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 23:08
Samedi 28 juin Sofia a inauguré sa première gay pride.

Des militants d'extrême droite ont attaqué la première Gay Pride organisée à Sofia samedi. Ils ont jeté des pierres, des bouteilles et un cocktail Molotov sur les manifestants pour les droits des homosexuels, mais une soixantaine d'entre eux ont été arrêtés, selon les autorités.

La police a déclaré avoir bloqué les extrémistes qui n'ont ainsi blessé personne sérieusement parmi les quelque 150 personnes qui défilaient.

L'homophobie est forte en Bulgarie, où la tenue de la première Gay Pride a rencontré une féroce opposition. La formation d'extrême droite de l'Union nationale bulgare avec son leader Boyan Rasate a appelé à la "résistance ouverte" et mené campagne contre la Gay Pride avec des affiches clamant: "Soyez intolérant, soyez normal". L'influente église chrétienne orthodoxe de Bulgarie estime que la Marche des fiertés devrait être interdite car elle nuit selon elle aux traditions chrétiennes du pays.

Le maire Boyko Borissov avait interdit la gay pride sur le parvis du NDK et son défilé sur le bd Vitocha.


Vidéo de la manifestation

Article en bulgare sur "Za Grada"


Le regroupement des manifestants (env. 150) sur le pont des amoureux derrière le NDK "Moi et ma famille
Nous sommes des mères des filles
 des pères des fils des frères et des soeurs"
Attention si tu détestes quelqu'un ça
pourrait être une personne que tu aimes
L'un des couples nationalistes parmi les provocateurs



Repost 0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 00:33
Bulgaria 360°

Bulgaria 360° est une exposition de 120 photos de
Alexander Ivanov, photographe freelance né et ayant vécu à Kazanlak.
Ses photos veulent rendre attentif sur l'impact humain sur l"écologie de la Bulgarie.

L'expo est visible sur le pont des amoureux derrière le NDK de Sofia de mai au 18 juin 2008 puis ce sera Bourgas (26/06 au 23/07), Varna (31/07 au 28/08) et Plovdiv (05/09 au 03/10).
 Les commentaires des photos sont billingues (bulgare/anglais)

Voir le portfolio de Alexander Ivanov


Repost 0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 14:27
M. Xavier Bertrand, ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité, était à Sofia le vendredi 30 mai à l'occasion d'une visite de travail dans le cadre de la future présidence française du conseil de l'UE. Les français expatriés et émigrés étaient conviés à 11h45 précises à la résidence de l'Ambassade rue Oborichté. Le ministre, après 35 mn de retard s'est excusé lors de son discours de 9mn30 introduit par son Excellence Etienne de Poncins, Ambassadeur de France en Bulgarie. Un buffet froid avec canapés sucrés/salés et champagne français était offert aux invités pendant que le ministre a pris du temps pour discuter avec certains expatriés.
En annexe vous pouvez écouter ce discours agrémenté de quelques photos.


Mrs Etienne de Poncins, Ambassadeur de France en Bulgarie, le ministre Xavier Bertrand, les sénateurs



Le discours du ministre. Xavier Bertrand
Repost 0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 16:37
En Bulgarie il y a une tradition très vivace: la fête des bacheliers (abiturenti praznik)
Tous les ans, fin mai, les bacheliers font la nouba, école par école. Durant des jours ils sillonnent la ville en voiture, décorées pour la circonstance avec de nombreux ballons, klaxonnant, chantant et scandant en décomptant le nombre de leurs années, soit 12 au total. Le samedi ou le dimanche les bachelier(e)s, entouré(e)s de leurs familles et amis, font un grand repas, en général dans un restaurant. Puis, en fin d'après midi, ils vont chercher leur prof principal, se rassembler dans leur école en présence des familles et amis avant de finir la soirée dans un lieu chic pour le bal des bacheliers. Pour la circonstance les bourses parentales sont bien mises à mal car ils/elles doivent être en tenue de fête ! Et c'est bien souvent un véritable "défilé de mode" surtout pour les filles qui, pour la circonstance, n'hésitent pas à se payer des robes, des chaussures et des bijoux très chers !

Le bachelier et ses familles et amis au restaurant

   
   

Repost 0
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 00:00

PAQUES ORTHODOXE BULGARE
en 2008 elle a lieu le 27 avril

Veseli praznitsi na vsitchki



Kristos voskresse !
Christ est rescussité !


Un des événements religieux les plus importants, la fête de Paques fait partie des traditions et de la vie des pays dont la culture fut formée par le christianisme. Dans la conscience populaire, la résurrection du Christ voulait dire la rénovation, la purification de l'вme et des pensées, l'arrivée d'une nouvelle étape dans la vie, l'avènement du printemps.

Selon l'Evangile, la crucifixion, la mort et la Résurrection de Jésus-Christ coпncidèrent avec la fête judaique de Paques qui commémore leur sortie d'Egypte. Dans l'époque apostolique, Paques devint le jour du souvenir de la vie, de la mort et de la Résurrection du Christ. Les rites essentiels des Paques chrétiennes furent fixés définitivement au VIème siècle. Dans les grandes lignes, ils sont parvenus jusqu'à nos jours. La Paques chrétienne est obligatoirement fêtée à part de celle des Juifs et le jour de la fête tombe le premier dimanche qui suit la première pleine lune après l'equinoxe de printemps. Si la pleine lune a lieu vendredi, samedi ou dimanche, la fête de Paques est reportée au dimanche suivant. Cette année, la Paques orthodoxe a lieu le dimanche 27 avril

La préparation pour la fête commence par une profonde pénitence. C'est pourquoi dans la vie religieuse, avant Paques, a lieu le Carème qui, à son tour, est précédé par les quatres semaines particulières. Tout dimanche avant le début du Careme a son propre nom et son sens canonique:
1) dimanche du pharisien et du pêcheur;
2) dimanche de l'enfant prodige;
3) dimanche de viande (on ne mange plus de viande);
4) dimanche de fromage (on mange pour la dernière fois des oeufs, du fromage, du laitage).
Ce jour-là tous les chrétiens orthodoxes se demandent pardon. Dans les familles, les enfants demandent pardon à leurs parents, les parents demandent pardon à leurs enfants, ensuite, toutes les générations demandent pardon à leurs proches les plus вgés. "Dieu pardonnera" - répondent-ils.
Les six premières semaines du Carême s'appellent les "Saints quarante jours". La septième semaine est la dernière avant Paques, elle porte le nom de "semaine de la Passion" ou la semaine Sainte.
Le Cвreme est un rappel des quarante jours passés par le Christ au désert dans le jeûne et la prière. Les fidèles se souviennent des paroles du Christ, ses derniers jours de vie sur la terre jusqu'à ses souffrances et sa mort. C'est l'époque de tristesse et de profonde pénitence.

Le dimanche qui précède la semaine Sainte (Paques fleuries) s'appelle "Tsvetnitsa" en Bulgarie ("tsvété" veut dire "fleur"), Les croyants portent dans les églises de petits bouquets de fleurs ou des branchettes de saule comme un rappel du peuple accueillant ce jour-ci Jésus-Christ, avec des palmes à son entrée à Jérusalem. Ce jour-là, le 20 avril, les Bulgares qui ont les prénoms liés aux noms des plantes, des fleurs (Marguerite, Rosalina, Lili...), fêtent le jour de leurs Prénoms.

Tous les jours de la semaine Sainte sont importants et rappellent les événements de jadis. Notons qu'en bulgare le jour de Paques s'appelle aussi Vélikden (Grand jour).
Les premiers jours de cette semaine sont consacrés aux souvenirs du Christ qui se préparait à sa mort, de ses dernières conversations аvec ses disciples et avec le peuple.

Le Grand Jeudi,on se souvient de la Cène, de l'ablution et la trahison de Christ par Judas.
Dans les églises, on prépare et l'on consacre le Saint chrême. Dans les maisons, on commence à se préparer pour la fête de Paques: on nettoie les logements, on teint les oeufs.
Le Grand Vendredi il n'y a pas de liturgies dans les églises car ce jour-là le Seigneur se sacrifia.
A l'heure de la mort de Jésus-Christ, à 15h environ, commence le service qui symbolise la levée du Saint suaire et l'enlèvement du Christ de la croix.
Dans les maisons, l'on fait cuire le
kozounak" (gвteau rituel de Paques en Bulgarie),

Le Grand Samedi est le jour de l'enterrement du Saint suaire en mémoire de l'ensevelissement du Sauveur par Joseph d'Arimathé. Les matines pendant lesquelles ont lieu les processions religieuses avec la croix et les bannières, les icônes, commencent à minuit, la liturgie de Paques la suit. Le carillon solennel des cloches retentit. Tous les croyants mettent de petits cierges, chantent les hymnes et sortent de l'église. Dans l'église on allume toutes les chandelles, flambeaux, veilleuses, de sorte que tout le temple soit éclairé. Les portes sont fermées et, tout en chantant, les fidèles font un tour autour de l'église et s'approche des portes fermées qui symbolisent la pierre du Saint Sépulcre du Seigneur. Puis, vient le moment mystérieux, le chant et les carillons cessent. Les portes s'ouvrent et les croyants entrent dans l'église inondée de lumière. Les prêtres encensent l'église et s'adressent avec joie aux croyants et à la foule en dehors de l'église: "Christ est ressuscité!" et les gens répondent: "oui, vraiment ressuscité !". Les croyants s'embrassent trois fois sur les joues, en s'exclamant: "Christ est ressuscité !" et en répondant: "oui vraiment ressuscité !" (Kristos voskresse ! naistina voskresse !)


L'oeuf rouge est le symbole de la nouvelle vie et du sang de Jésus-Christ. De nos jours, on teint les oeufs non seulement en rouge mais aussi en vert, bleu, jaune, on les orne différemment. Les oeufs multicolores sont le symbole de la fête de Pвques. En Bulgarie et en Russie il y a un jeu avec les oeufs: tous les joueurs prennent un oeuf et frappent leurs oeufs l'un а l'autre. Celui qui garde son oeuf intact, est vainqueur.

Le Dimanche Radieux, jour de Résurrection, de retour de l'église,, les gens se mettent à table. Le Careme est fini et on peut manger gras. Habituellement, pour Pвques en Bulgarie on prépare de l'agneau farci ou aux champignons etc et beaucoup d'autres mets. Les tables croulent sous les victuailles. Ce jour-ci, chacun est le bienvenu et les paroles habituelles sont: "Christ est ressuscité !" et la réponse obligatoire: "Ressuscité en vérité !"

 

La semaine de Paques est le temps de fête, de vacances, de repos, de visites. Tous les jours de cette semaine ont lieu les services de fête, et dans les églises retentit l'exclamation de joie:"Christ est ressuscité !" 

 

 



 


Le kozounak traditionnel

 


 


 



Repost 0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 18:40
Ou ce qui marque toujours et encore un alsacien en Bulgarie !




 Un cimetière en Alsace
 Un cimetière à Stara Zagora
   
figurines insolites sur un étal de marché aux puces non loin de la cathédrale de Sofia  cherchez l'intrus !
Repost 0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 22:54
Ou ce qui marque toujours et encore un français en Bulgarie !

 Qu'est-ce qui frappe ici ? Sur un immeuble neuf le propriétaire de ce 1er étage a couvert sa terrasse à la façon "très économique" ! Il est possible que son voisin va faire pareil mais dans un style tout à fait différent ! Vive "l'uniformité" des façades ! Et tout ça sans permis ni contrainte architecturale !
  Et voilà c'est déjà fait !
Les cours des écoles sont ouvertes aux jeunes le dimanche ! La sécurité des chantiers n'a pas encore trop évolué ! (une échelle bricolée en bois !!)
Certaines portions de trottoirs seront équipés de potelets...
...pour éviter le stationnement sauvage !
ОБУЩАР = cordonnier
Un gentil artisan installé dans sa cave, sans fenêtre et une porte donnant sur l'allée devant l'immeuble - il répare chaussures, sacs à main, change les tirettes etc Il y en a dans tous les quartiers de Sofia
Jenski Pazar: une des inombrables tziganes à vendre à la sauvette les cigarettes de contrebande
 
  Dans un immeuble très récent les branchements internet (fournisseurs LAN) et téléphone - ADSL BTK - l'essentiel étant que ça marche !   Imaginez-vous un jour de pluie: vous pouvez prendre une douche gratuite et un jour de grand orage ? prendre un bain de pieds dans le garage qui sera sans doute inondé vu la pente et le très étroit caniveau au bas de la porte ! Et c'est un immeuble qui a moins de 2 ans !
En plein parc du Vitocha une ruine discrètement transformée en maison !
   
   
Un cheval imperméabilisé Débarras roulant cadenassé dans la campagne bulgare
   
Gouts douteux ! Magasin de revente de produits Européens "seconde main"
Restaurant "Scandinave" Hawai avec menus bulgares à Varna ! Le restaurant le plus cosmopolite de Varna !


Repost 0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 15:11
Secrets antiques déterrés au coeur des Balkans

En août 2000, une découverte sensationnelle s'est produite près du village de Starosel, en Bulgarie centrale. Les archéologues ont trouvé l'énorme temple/tombeau Thrace, probablement Sitakes I, le premier roi d'un empire de Thrace. Sitalkes a eu un revenu annuel de 800 talents et régné du Danube à la Mer Egée. Il a envahi la Macédoine avec une armée d'environ 150.000 hommes. Il est mort dans la bataille en 424 AVANT JÉSUS CHRIST. L'emplacement, 180 kms à l'est de Sofia, a été daté comme étant du 4ème ou 5ème s. avant JC. Des archéologues pensent que la tombe et ses environnements auraient été un emplacement religieux important pour les Thraces à l'âge de pierre. Le tombeau composé de deux-chambres est précédé par des escaliers et un couloir. Il est entouré par 240.5 m de mur fait d'environ 4.000  blocs en pierre qui ont été caché sous un monticule de 20 m de terre. Les blocs en pierre du mur de façade environnant étaient en grande partie stabilisés par l'arrière par des brides de fer. Au Sud il est croisé par un escalier de parade flanqué de deux plus petits escaliers, s'élevant vers une porte roofless de 10m avec des murs de 5m de haut menant à la façade. Les symboles en pierre ronde sont le soleil, alors que le temple lui-même représente la déesse de la terre qui a vécu dans une caverne, selon la croyance Thrace. L'intérieur se compose d'une entrée rectangulaire et d'un hall principal vouté, dont le plafond est soutenu par 10 semi colonnes dorique, chacune découpé par 10 cannelures verticales. Les murs intérieurs sont couverts par des plats en pierre fleuris. Le dôme est décoré d'une frise en pierre dans des couleurs rouges, noires, vertes et bleues. Dans un monticule voisin, les archéologues ont trouvé de magnifiques reliques, y compris une guirlande funéraire grand or, d'autres bijoux d'or (anneau d'or 28 mg dépeignant un cavalier Thrace transperçant un sanglier), boucliers en bronze, casques et les épées, quatre navires argentés et huit en bronze, céramique de Grece antique, cretois (décorés du symbole d'une hache royale à deux tranchants), armure de combat, un javelot en bronze, un ensemble de flèches avec le bronze incliné et deux ensembles de décorations argentées pour des chevaux. Une grande applique argentée a été trouvé dans l'entrée dépeignant un roi entièrement armé de Thrace avec une barbe mais sans moustaches monté à cheval, et soulevant un rhyton dans une main. Celles-ci ont été daté du 5ème s. av JC. En outre les tombeaux à proximité se sont avérés être ceux du frère et des cousins de Sitalkes.
Sarcophage avec une couverture d'or. Parmi les gravures l'une représente un aristocrate Thrace et dans la deuxième nécropole 5 autres gravures argentées d'un cheval (5 centimètres de large et 4 centimètres de haut) et dépeignant des griffons. En 2001, aucun travail supplémentaire n'a été conduit sur l'emplacement, mais nous espérons faire d'autres découvertes intéressantes l'année prochaine.

Visite de ce site le 3 mars (jour de la fête nationale bulgare)

Starosel, 180 kms à l'Est de Sofia est un petit village paisible. Le site archéologique à quelques kms au Nord du village est facilement accessible; un parking avec wc public et un chemin carrossable jusqu'au tumulus. Belle vue alentours sur le massif du balkan. Un site qui vaut un petit détour.



 undefined
carte secteur de Starosel
(carte gps Garmin)

undefined
Accès au site 
 undefined  
undefined
Le tumulus contenant le tombeau  Entrée du tombeau 

 undefined
undefined
La porte du tombeau Détails des gravures 
 undefined  undefined
Les objets trouvés  

 undefined
 undefined
  Historique de ce tombeau 
 undefined  undefined
  Winery - lieu de stockage de vin !

 undefined
 
  Vue depuis le tumulus  



Repost 0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 14:33
Dimanche 17 février il fait bien froid (-7°) et les randonneurs en partance de Kladilnika sont rares. Nous serons 3 à prendre le bus 93 pour le lift de Dragalevtsi. Par chance le télésiège tourne mais les clients sont rares ! On le comprendra facilement lorsqu'un froid glacial nous gèle durant les 15mn de montée et les 425m de dénivellé ! 1h de marche dans un paysage bien enneigé, un froid toujours aussi important mais quasiment sans vent, avant d'atteindre le refuge Kikisch déjà bien occupé et ou nous attendra une soupe bien chaude. Puis ce sera la descente durant 1h20 dans des conditions assez glissantes jusqu'au monastère de Dragalevtsi. Suite à une chute de l'un des participants nous arrêterons une voiture qui nous ramènera à Sofia.


Trajet Dragalevtsi (GPS Garmin sur carte Bg topo maps)
undefined
Courbe des dénivellés aller (Map source BG Garmin)
undefined

Courbe des dénivellés retour (Map source BG Garmin)
undefined

  undefined undefined  
 undefined  undefined
 undefined  undefined
 undefined  undefined
Repost 0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 22:31

Il est très facile aux sofiotes de se rendre à Aleko (1800m) pour jouir des pistes de ski, surf, luge mais aussi pour y faire de belles randonnées. J'ai profité de ce 3 février 2008, une belle journée ensoleillée, pour rejoindre le sommet du Tcherni Vrah (2290m) depuis Aleko. Il est à noter que le télécabine de Siméonovo qui vous amène à Aleko en 35mn s'est modernisé au niveau du contrôle d'accès. Les stations ont été équipé de portiques à lecteur de cartes ! Tout cela a un coût et en 3 semaines un AR Siméonovo-Aleko est passé de 7.50 lv à 10 lv ! (à noter que la saison 2006/2007 ce billet était encore à 6 lv !)
Un splendide soleil, une neige assez dure me permettront de rejoindre rapidement le croisement vers Zlatni mostove puis de suivre la foule des randonneurs vers le sommet du Tcherni Vrah. Aucune difficulté majeure si ce n'est une pente de plus en plus forte puisque les preimiers ont décidé que le plus court chemin entre 2 points est la droite ! 1h40 de montée sur un dénivellé de 490m avant de s'entasser dans le refuge du Tcherni Vrah devant une bonne soupe. Après avoir profité du magnifique paysage on redescend par le même chemin mais en raquettes cette fois-ci ce qui me permet de boucler le trajet en moins d'une heure. D'autres préfereront le télésiège. Une belle course accessible à tous ceux qui n'ont pas peur de l'effort.

 

Le trajet aller-retour Aleko-Tcherni Vrah
 
undefined

 

 

 

 
undefined undefined
 Aleko, l'un des nombreux tire-fesses  Je ne suis plus le seul raquettiste de la station de ski !
undefined undefined
La station du Tcherni Vrah est encore loin et les randonneurs nombreux !  Le sommet à 2290m est atteint - vivement une bonne soupe ! 
 undefined undefined
 Vue vers le Sud depuis le sommet  Les piquets de balisage - mais on préfère monter tout droit !
undefined undefined
 L'un des endroits ou la pente fait peiner certains !  Ne serais-je plus que l'ombre de moi-même ?
undefined undefined
 Les arbres sont encore rares !  A nouveau proche de Aleko

 

 

 
Repost 0