Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • Bulgarie, le coin de paradis d'un émigré
  • : Présenter la Bulgarie, mon pays d'accueil de façon objective et réaliste - Informer et encourager au tourisme dans ce pays.
  • Contact

Me contacter

Recherche

Ou suis-je ?

Archives

Bienvenue

 

Bienvenue sur le blog d'un émigré

Willkommen auf dem Blog eines Ausgewanderten

Добре дошли в блога на преселника

1 mars 2006 3 01 /03 /mars /2006 10:45

Une tradition encore très vivace en Bulgarie

C'est une tradition purement bulgare qui remonte à l'époque de la création de la Bulgarie.

 

 

 

 

Tchestita

Baba Marta

 

 

 

Le 1er mars qui annonce le printemps, les Bulgares portent et échangent entre amis et proches, des fils blancs et rouges entrelacés, appelés martenitsa. Ils les mettent à leur revers, leur main ou leur cou. Pour que les liens qui les unissent ne se rompent jamais! Pour être toujours en bonne santé, gais et heureux! Pour bien montrer qu'ils sont des Bulgares ! Vers la fin du mois dès qu’ils aperçoivent la première cigogne, ceux des régions sud du pays mettent la martenitsa sous une pierre en faisant un voeu, ceux des régions nord l’attachent sur les branches d’un arbre fruitier dans l’espoir de voir leur voeu s’accomplir
 

 

Le marché de la martenitsa

 


La fin de mars approche, ces martenitsi accrochées aux branches sont la preuve que les cigognes sont de retour.


  

 

Les légendes de la Martenitsa:


L'une d'elles dit que le fondateur du royaume bulgare, khan Asparoukh, menait une bataille contre les Byzantins. Il avait promis à sa femme de lui envoyer des nouvelles par un pigeon voyageur : s'il sortait victorieux du combat, il attacherait à la patte de l'oiseau un fil blanc et si c'était une défaite, le fil serait rouge. Asparoukh gagna, mais il était légèrement blessé à la poitrine. Quelques gouttes de sang ont tâché le fil blanc qu'il a extrait de sa chemise.

Une autre légende raconte que la femme du Khan était enceinte lorsqu'il partit à la guerre. Ils avaient convenu entre eux que si l'enfant était un garçon elle lui enverrait un fil blanc et si c'était une fille, un fil rouge. La maman accoucha de jumeaux et lui fit parvenir un fil de chaque couleur. Lorsqu'il reçut le message, l'heureux papa noua autour de son poignet les deux fils enroulés.



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danet 18/04/2006 09:06

Et Pâques c'est comment en Bulgarie ? chocolatée ? Bisous Danet.

Sire petit Séb et Dame Petite Stéph 12/03/2006 18:31

Jolie tradition!!!
Amitiés
Le Sire

Danet 12/03/2006 18:26

Mais j'en ai fait des poupées comme ça quand j'étais enfant ! Petit coucou et gros bisous Danet.